Liste des 10 meilleurs films de tous les temps avec une fin surprenante

Par le 20 / 02 / 2013
memento

Cet article a été écrit par Goeffrey Smart.

Le cinéma a le pouvoir de nous emmener dans un autre monde comme aucun autre média. En mettant de côté notre scepticisme, le cinéma nous offre la possibilité de devenir acteur d’un univers, que seule notre plus improbable imagination peut créer. Nous croyons ce que nous voyons, et nous nous laissons emporter par l’imaginaire de chaque réalisateur. Un voyage souvent synonyme de tromperie où l’apogée de cette déception vient généralement avec le dénouement final. Ce même final qui brusque nos sentiments et remet en question toute l'analyse que l'on a pu se faire durant le film. Au début on se sent presque trahi par cette fin choquante, un peu comme quand vous venez de découvrir qu’un ami proche vous ment depuis le début. Cependant, après que ce sentiment de "trahison" s’estompe, un sentiment d’euphorie vous emporte avec la joie d’avoir été témoin d’une aventure si adroitement imaginée.

Voici une liste des 10 meilleurs films de tous les temps avec une fin surprenante ou Twist Ending, forcément subjective.

1. Usual Suspects (Bryan Singer, Etats-Unis, 1995)

Usual suspects meilleur filmKeyser Sose ! Rien que le nom donne des frissons dans le dos. L’écriture, la réalisation et le jeu d’acteur étant impeccables, Usual Suspects serait un excellent film, même sans sa fin phénoménale. La brillante mise en scène du film avec un faux rebondissement (Keaton est à première vue révélé en tant que Keyser Sose), la performance à vous couper le souffle de Kevin Spacey en tant qu’un soi-disant petit délinquant et le montage du film on ne peut plus chirurgical, convergent pour créer un chef-d’oeuvre reconnu pour l'une des meilleures fins dans l’histoire du cinéma. Ce qui met Usual Suspects à des kilomètres devant les autres films dans cette liste c’est que souvent, une fois le rebondissement révélé, ces films peuvent perdre beaucoup de leur panache. Cependant, à chaque fois, Usual Suspects vous laisse bouche bée: “Le coup le plus rusé que le diable ait réussi, c’est de convaincre tout le monde qu’il n'existe pas. Et d’un coup, il s’envole”.


2. Psychose (Alfred Hitchcock, Etats-Unis, 1960)

Hitchcock - Psychose - meilleur film avec une fin surprenanteLe plus connu et polémique des films d’Alfred Hitchcock. Psychose représente parfaitement le non conformisme de nos attentes en tant que spectateur. Pour preuve, le réalisateur n'a pas hésité à tuer l’acteur principal dès le premier tiers du film (ce qui était impensable à une époque où les stars d’Hollywood dominaient l’industrie du film), tout en finissant par un rebondissement dramatique. Il faut se rappeler que le film est sorti en 1960. Le fait de découvrir que le meurtrier est un jeune homme avec une double personnalité, qui s’habille comme sa défunte mère (le squelette étant gardé dans sa sinistre maison sur la colline) et qui tue toutes femmes pouvant menacer sa relation mère-fils, était on ne peut plus scandaleux à cette époque. Et même 50 ans après, la parfaite réalisation d’Hitchcock peut encore vous terrifier.

3. Les Diaboliques (Henri-Georges Clouzot, France, 1955)

diaboliques meilleur film avec une fin à rebondissementLe plus vieux film de cette liste, et à mon avis le premier vrai film avec une fin à rebondissement. Hitchcock lui même voulait acheter les droits du livre. C’est d'ailleurs Les Diaboliques qui l’a inspiré à tourner le film Psychose. A plusieurs égards , Les Diaboliques est un des tout premiers films d’horreur psychologiques, réalisant un meurtre stéréotype tout en détournant les idées reçues pour révéler une trahison troublante. La scène où le soi-disant défunt mari émerge de la baignoire avec ses yeux blancs comme un fantôme, reste l’une des scènes les plus emblématiques et terrifiantes du monde du cinéma.

4. Fight Club (David Fincher, Etats-Unis, 1999)

Fight Club un des meilleurs films avec Brad Pitt“Je suis l'absence totale de surprise de Jack.” Apres avoir réalisé “Seven”, David Fincher nous donne la confirmation avec Fight Club d’être un nouveau visionnaire du cinéma. Plusieurs critiques détestent le film, d’autres l’idolâtrent pour sa représentation sans faille de notre culture, de la matérialisation, de l’aliénation culturelle et de la réaction d’un (ou deux?) homme(s) contre une société capitalistique. Ce qu'il y a de fascinant à propos du rebondissement final de Fight Club, c’est que non seulement personne ne le voit venir mais qu'il symbolise aussi parfaitement les thèmes principaux du film. Que vous l’aimiez ou le détestiez, Fight Club restera un film emblématique pour toute une génération.

5. Les Autres (Alejandro Amenabar, Etats-Unis/Espagne, 2001)

Ce film a été un peu oublié car très similaire au Sixième Sens. Les deux films parlent de personnes mortes pensant qu’elles sont en vie. Cependant, si vous me demandiez lequel de ces films à la meilleure fin, je vous dirais que le rebondissement final du film Les Autres est encore meilleur que celui du Sixième Sens. Il y a une vrai atmosphère étrange et même un peu perturbante que l'on ressent tout au long du film. Lors d’une séance pour rentrer en contact avec l’au-delà, Nicole Kidman et ses enfants se rendent en fait compte que la maison est hantée par...

6. Sixième Sens (M. Night Shyamalan, Etats-Unis, 1999)

Sixième Sens meilleur film avec Bruce WillisLe Sixième Sens a tendance à être un peu critiqué aujourd’hui, surtout après la sortie de plusieurs films très médiocres par le même réalisateur au cours des 10 dernières années. Mais, à sa sortie, il vous a sûrement scotché ! Tout est subtilement présenté tout au long du film. Grâce à la performance des acteurs et la mise en scène, on a tout simplement le sentiment d’être témoin du drame d’un garçon qui voit les morts. Ne cherchez pas de grosses explosions, du "gore" ou encore des courses poursuites, le film traite d’un psychologue essayant d'aider un jeune garçon perturbé. Encore un film avec une fin à rebondissement qui nécessite un second visionnage pour soigneusement analyser toutes les scènes et comprendre l’univers dans lequel le réalisateur veut nous emmener. Godard a dis “Le cinéma est la plus belle escroquerie du monde”. Shyamalan nous a définitivement escroqués et nous y avons tous cru.

7. The Crying Game (Neil Jordan, Grande-Bretagne, 1992)

Ce n’est pas à propos de trahison ni de meurtre, ou encore de fantôme, mais d’une femme avec un secret intime. Alors qu’une liaison romantique commence à se former, on découvre, en même temps que l’acteur principal, que les apparences sont parfois trompeuses...

8. Memento (Christopher Nolan, Etats-Unis, 2000)

memento dans la liste des meilleurs films avec fin surprenanteThe Dark Knight (du même réalisateur) est monumental. Inception (encore du même réalisateur) est conçu avec expertise, mais pour moi, Memento est le chef d’oeuvre de Christopher Nolan. Chaque seconde du film demande une attention toute particulière pour bien le comprendre. La brillante structure de l’intrigue reflète parfaitement la mémoire fracturée d’une âme tourmentée par l’obsession de retrouver le meurtrier de sa femme. Assez souvent, les scénarii non linéaires sont du genre artificiel ce qui aide à cacher une histoire généralement dépourvue d’intérêt. Mais pas ici ! La structure met en valeur le déroulement de l’histoire en nous emmenant vers une fin époustouflante et tragique. Tout au long du film, on prend parti pour cet homme, on ressent sa douleur, et devenons nous même obsédés à l’idée de résoudre le mystère. Toute son enquête s’avère n’être qu’un mensonge, construit par son imagination pour pouvoir se déculpabiliser et renier une triste vérité : c’est en effet lui qui est responsable de la mort de sa femme.

9. L’homme qui voulait savoir (George Sluizer, Pays-Bas, 1988)

Encore un film poignant, refusant sans pitié de donner au spectateur une fin joyeuse. Il raconte l’histoire d’un homme qui s’obstine pendant des années sur la disparition de sa femme pour pouvoir trouver une paix intérieure sur sa mort probable. Sa recherche n'a pas vocation à retrouver sa femme vivante mais plutôt de connaître coûte que coûte le déroulement de sa disparition. Toute la beauté du film réside dans le fait qu’il trouve la réponse à sa question... dans un cercueil, enterré vivant exactement comme sa femme il y a quelques années. Cruellement émouvant.

10. Conversation sécrète (Francis Ford Coppola, Etats-Unis, 1974)

Conversation Secrète top film de Ford CoppolaLe cinéma Américain des années 70 rime avec Coppola. En seulement 7 ans, il nous offre Le Parrain 1 et 2, Apocalypse Now, et le moins populaire mais tout aussi brillant Conversation Secrète. Le film fut récompensé par une Palme D’Or en 1974, et la seule raison pour laquelle il n’a pas reçu d’Oscar pour le meilleur film est tout simplement car il partageait l’affiche avec un autre chef d’œuvre : Le Parrain 2. La fin de Conversation Secrète n’est peut être pas aussi choquante que celle des films cités dans cette liste, mais ce qui la rend si puissante en émotions est lié à la connexion crée par chaque individu au caractère principal, un homme qui enregistre illégalement des conversations. Tellement captivé par le film, on veut désespérément qu’il agisse dans la bonne direction et nous devenons nous-mêmes convaincus que “l’enregistrement” devrait être gardé secret. Malheureusement, lui, comme nous, aviait tort, et ses actions, soi-disant nobles, entraînent la mort regrettable d’un individu...

Cet article a été écrit par Goeffrey Smart.

Partagez le Meilleur !
Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur vos réseaux sociaux en utilisant les boutons sur la droite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *